samedi 16 octobre 2010

L'AGENDA DU WEEKEND: UNE SOIREE AU THEATRE


Un couple qui se déchire, un enfant qui se retrouve au milieu de ces conflits...tous les éléments étaient réunis pour créer une atmosphère dramatique et triste, voire déprimante...et pourtant, ce n'est pas le cas: on rit, c'est émouvant et dynamique et on passe un très bon moment.
La pièce « Kramer contre Kramer » qui se joue actuellement au théâtre des Bouffes Parisiens est adaptée du roman d'Avery Corman (et non pas du film) et raconte un couple qui se délite et une femme qui quitte mari et enfant subitement, le laissant se dépatouiller puis devenir un père présent et très attachant. Toutefois, elle revient un an après, et décide de se battre pour récupérer la garde de son fils.
Les comédiens sont superbes: Frédéric Diefenthal joue avec un naturel confondant, Gwendoline Hamon est déchirante d'émotion mais ne tombe jamais dans le pathos, l'enfant est incroyable et les seconds rôles épatants.
Un autre aspect intéressant de cette pièce est la mise en scène. La scénographie est géniale: elle est construite autour de grandes lettres formant le mot « KRAMER » et qui servent de modules de décors: une cuisine, un salon, un bureau...c'est très ingénieux et cela permet de ne pas casser le rythme de la pièce, le décor étant changé par les acteurs eux-mêmes qui font pivoter les lettres. Des « flashbacks » nous entrainent habilement dans l'histoire du couple et on comprend l'origine du mal...


Enfin, c'est une très belle pièce, émouvante, traitée d'une manière moderne et dynamique et avec des merveilleux acteurs: à voir!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Par ici les petits mots:)